Sélectionner une page

Classement des villes les plus chaudes VS froides 

Vous espérez encore l’été indien ? Nous aussi, on ne va pas se mentir. Mais comme personne n’est capable de nous dire s’ il viendra un jour ou non, on vous a concocté une petite liste des villes les plus froides VS les plus chaudes. En fonction de vos préférences, venez chercher l’inspiration pour vos prochaines destinations ! 

Si vous préférez mourir de froid, voici les 5 villes avec les températures les plus extrêmes ! PS : Oui, évidemment, on a cité le Canada, sans surprise. 

  •  Doudinka, kraï de Krasnoïarsk, Russie

Dans cette ville la plus septentrionale du globe, c’est-à-dire le plus au nord, les températures les plus froides vont jusqu’à -27° en journée et jusqu’à -40° la nuit. Par ailleurs, suite à un événement assez insolite, la ville entière a été paralysée par la glace il y a quelques années : le froid a été tellement brutal que les canalisations d’eau ont explosé. Les innombrables fuites d’eau se sont instantanément transformées en glace. Résultat ? Le centre ville était devenu une patinoire géante, les voitures étaient piégées sous la glace et les habitants privés de vivres = état d’urgence déclaré !

  •  Harbin, Heilongjiang, Chine

Harbin, la ville la plus au nord de Chine, est souvent surnommée “la ville de glace”. Dans cette ville, les températures minimales ont déjà atteint -38,1°. D’ailleurs chaque année, on peut y retrouver le Festival international de glace et de neige durant 1 mois. C’est l’un des festivals les plus importants au monde et ça peut ! Près de 200 000 mètres de glace sont sculptés par 10 000 ouvriers chaque annéé.

 

  • Winnipeg, Manitoba, Canada

 A Winnipeg  les températures minimales varient entre −20 et −22 °C en janvier, mais la ville a connu des températures très extrêmes, notamment  −45 °C en 1966. La nuit tombant à 16h30, vous avez plutôt intérêt à réaliser des activités dans la matinée ! Tant mieux, il fera plus chaud ! La ville voisine a d’ailleurs pour activité phare un labyrinthe de neige, rdv la bas ! 

  • Iakoutsk, république de Sakha, Russie

Le mois le plus froid est le mois de janvier, les températures moyennes varient entre −38 et −41 °C. Record de -64° une année ! “Aucun autre point du globe ne connaît une telle amplitude thermique”, Steeve Iuncker. La classe ! Mais du coup , force est de constater que les marchés ne sont pas remplis de fruits et légumes frais de saison mais de poissons gelés ! Bon l’avantage c’est que vous pouvez oublier l’achat de congélateur, le balcon ou le jardin prennent très bien le relais !

 

  • Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, Canada

Les températures minimales normales descendent  jusqu’à −32 °C, certes, c’est un fait. Mais, si vous rêvez de voir des aurores boréales, foncez ! Pensez simplement à emporter un appareil photo qui résiste aux fortes vagues de froids. D’ailleurs, titre de la ville du Canada la plus froide reçue en 2014 ! Oui, il existe bien un classement reconnu. 

 

  • Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, Canada

Les températures minimales normales descendent  jusqu’à −32 °C, certes, c’est un fait. Mais, si vous rêvez de voir des aurores boréales, foncez ! Pensez simplement à emporter un appareil photo qui résiste aux fortes chaleurs. D’ailleurs, titre de la ville du Canada la plus froide reçue en 2014 ! Oui, il existe bien un classement reconnu. 

  • Koweït, Koweït

La ville de Koweït, souvent qualifiée de « ville la plus chaude au monde », a dépassé les 53°. Ne pensez donc plus jamais à vous plaindre lorsque la canicule arrive quelques jours en France. Tiens, et si jamais vous vous posiez la question, non cette température ne fait pas fondre les feux tricolores dans les rues, ni les phares des voitures.

 

  • Dallol, Ethiopie

A Dallol, tenez vous bien, il y a une température moyenne annuelle de 34,6 degrés ! Le fait que ce soit un site volcanique doit sûrement aider d’ailleurs. Et du coup, aucun signe de vie n’a été détecté la bas. De toute manière, impossible, certaines sources du volcan amène une température égale à 122° ainsi que des étangs supers acides. 

 

  • Ahvaz, Iran

En moyenne en période d’été la température frôle 46 degrés. Assez chaud me direz-vous. Le pire est sûrement que la ville a été classée une des plus polluées aux particules en suspension. Bref, niveau corps humain, la peau n’est pas faite pour subir une température aussi élevée d’autant plus que des pluies acides peuvent survenir au cours de l’année. 

 

  • Ahvaz, Iran

En moyenne en période d’été la température frôle 46 degrés. Assez chaud me direz-vous. Le pire est sûrement que la ville a été classée une des plus polluées aux particules en suspension. Bref, niveau corps humain, la peau n’est pas faite pour subir une température aussi élevée d’autant plus que des pluies acides peuvent survenir au cours de l’année. 

 

  • Jizan, Arabie Saoudite

Province d’Arabie Saoudite, peu peuplée, Jizan comprend une dizaine de sites archéologiques. Température enregistrée de 30 à 40° pendant l’été, on imagine donc bien la douceur de l’hiver. Néanmoins, on pense plus rarement aux 100% d’humidités que regorge la ville. 

 

  • El Azizia, Lybie

Avec ses 50,2 degrés en plein mois de juin, la ville loge tout de même 4000 habitants et est décrite comme étant située dans la partie de la région la plus commerciale. Elle a longtemps eu le record du monde de chaleur mais invalidé par la suite puisque l’appareil de mesure a été considéré comme pas fiable. 

 

A bientôt pour de nouvelles aventures ! 

L’équipe Needl 

Vous serez peut être aussi interessé(e) par…

24h à Hambourg

24h à Hambourg

24h à HambourgAvec l’arrivée des beaux jours vous souhaitez vous évader ? N’hésitez plus !...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.