Logo square edb169e696d68ae629840cace8ff87f0327bf6b1663527e490ff87d151168dcd
Ecrit par Valentin Menard Publié le 25/04/2016 BLOGGER INTERVIEW

Est-ce que vous pouvez vous présenter ?
On est deux, Anaïs et moi Coline et on a 23 ans. On s’est rencontrées en seconde à Reims, et on a rapidement été meilleures amies. On a commencé à vraiment s’intéresser aux restos à Paris lorsqu’Anaïs a commencé à bosser dans le 10e. Moi je venais de Reims et j’étais toujours émerveillé par tous les bons restos qu’il y avait à côté de chez elle !

Quel est le style que vous avez voulu donner à Grailler ?
A chaque fois qu’on allait sur des blogs, on se disait qu’on lisait toujours la même chose, que c’était très plat. Nous on avait envie d’être léger, d’avoir un ton à l’arrache, bref de se marrer en l’écrivant. Ça nous amusait d’autant plus que personne ne s’attend à ce que ce soit 2 « petites » filles qui soient derrière. D’ailleurs on adorait ça que les gens ne sachent pas si on était des filles ou des mecs.

Pourquoi la bouffe ?
Parce que c’est la dedans qu’on dépense notre argent, même quand on est à découvert ! On aime bien, ça réunit les gens. Moi mes parents m’ont fait gouter le vin très jeune, et maintenant c’est moi qui leur dit où on va. J’adore ! Et Anaïs, sa mère est thaïlandaise et a eu un resto thaï dans lequel elle trainait pendant toute son enfance.

Quel est votre restaurant préféré à Paris ?
Le Braisenville et de loin ! C’est un resto dans le 9e, tu discutes avec les serveurs, ils sont tellement sympas. Le diner est divisé en trois parties : terre – mer – sol et tu choisis un plat pour chaque thème. Les desserts sont incroyables et je recommande tout particulièrement le « sur le green ». Il faut deviner quels sont les ingrédients qui ont été mis dedans, et chaque soir ils changent ce qu’ils mettent dedans.

Un bon plan à nous donner ?
Freegan Pony à Porte de la Villette ! C’est une asso qui va récupérer dans les restos les invendus et le vendredi, samedi et dimanche ils font des recettes avec. C’est hyper bon. Le chef change chaque soir et le reste ce sont des bénévoles. On mange un entrée plat dessert de grande qualité et on met ce qu’on veut ! 6€ ? 20€ ? En plus le lieu est hyper cool, c’est un méga hangar éclairé à la bougie.

Comment découvrez-vous de nouveaux restaurants ?
Beaucoup en marchant dans la rue, on va guetter les panneaux « quelque chose en train de se construire ». On va beaucoup sur les blogs, Newtable, le Polyèdre ou sur Instagram.

Merci Coline et Anaïs !
Retrouvez tous leurs coups de cœur en les suivant sur Needl !